Selon un sondage Viadeo, seuls 21% des salariés décrochent complètement de leur emploi pendant les vacances. Et vous, avez-vous du mal à oublier le travail à la plage?

Rester connecté à son travail, sous le parasol, entre deux baignades. C’est le programme des vacances pour 56 % des Français, interrogés pour le sondage Viadeo Snapshot Poll.. Il y a ceux à qui les employeurs ne laissent aucun répit (21%) et les autres, plus nombreux (35%), qui se détachent de leur repos, de temps en temps, pour se remettre à travailler.

Si Internet et le téléphone peuvent être des causes d’improductivité au travail, ils représentent aussi des contraintes au cours des vacances. Difficile de ne pas consulter ses emails et répondre à ses appels, délicat donc de ne pas réagir à une sollicitation de son chef. Pour 23% des sondés, seule une urgence peut justifier que le travail s’immisce dans les vacances.

Risques de « pétage de plombs »

Mais pour la majorité, difficile de décrocher du travail pendant ses congés. le chevauchement est toujours plus grand entre la vie privée et professionnelle: « Les outils technologiques permettent aujourd’hui aux salariés ayant des postes à responsabilité ou aux entrepreneurs, de pouvoir partir en vacances l’esprit tranquille tout en gardant un oeil sur le travail ». Il alerte toutefois sur le risque de confusion et de mélange des genres: « Les accros du boulot devront toutefois veiller à ce qu’il ne vienne trop empiéter sur leurs temps de repos. Sinon gare à la surchauffe! Sous peine d’attaquer la rentrée sous le signe du stress et du surmenage professionnel ».

Seuls 21% des sondés résistent encore et toujours à l’envahisseur, ou du moins l’affirment. Rien ne peut venir troubler la quiétude de leurs vacances. Emails, SMS et appels téléphoniques du chef resteront donc sans réponse.

source viadeo // l’express

Publicités