D’après une nouvelle étude indépendante commanditée par la Fédération Mondiale du Cœur et réalisée par Opinion Healthi, la grande majorité des salariés (91 %) pensent qu’il incombe à leur employeur de créer un environnement de travail sain. Cependant, près d’un tiers (32%) d’entre eux pensent que leur lieu de travail les empêche de mener une vie saine.

« Les résultats de l’étude suggèrent qu’il existe un lien entre les différents secteurs professionnels et le niveau d’implication dans des initiatives de promotion du bien-être sur le lieu de travail, ou encore la mise en œuvre de mesures pour encourager un mode de vie plus sain pour le cœur.» a expliqué le Dr Kathryn Taubert, Senior Science Officer pour la Fédération Mondiale du Cœur. « La plupart des gens passent plus de la moitié de leurs heures d’éveil au travail. Le lieu de travail est donc un cadre idéal pour encourager la modification des comportements et réduire les risques cardiovasculaires ».

Les résultats de cette étude sont présentés aujourd’hui, deux jours avant la Journée Mondiale du Cœur. Cette journée, lancée par la Fédération Mondiale du Cœur, représente la plus importante campagne mondiale de sensibilisation aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux. On estime à 17,1 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, et pourtant la plupart de ces maladies peuvent être évitées.ii À l’occasion de la Journée Mondiale du Cœur (le 26 septembre 2010), la Fédération Mondiale du Cœur et le Forum Economique Mondial (World Economic Forum) encouragent tous les employeurs et salariés à œuvrer pour un lieu de travail sain pour le cœur en adoptant des programmes visant à améliorer la santé et le bien-être au travail. Ces programmes encouragent les employés à modifier leur comportement et les incitent par exemple, à pratiquer une activité physique en adhérant à un club de sport ou en se rendant au travail en vélo. On les encourage à arrêter de fumer en instaurant un lieu de travail non-fumeur et en proposant des programmes pour les aider à arrêter de fumer.

« En plus de leur responsabilité envers la santé de leurs employés, les employeurs bénéficieront très certainement de l’introduction de programmes visant à améliorer la santé et le bien-être au travail, ces derniers………..

la suite sur http://www.stayzen.fr

Publicités