Lors du Trophée du capital humain 2010, une étude Ifop, réalisée pour Michael Page auprès de 1 004 salariés d’entreprises (tous secteurs confondus) de plus de 1 500 personnes, a été présentée. Voici les chiffres clés :

– 73 % des salariés se déclarent satisfaits de leur situation professionnelle actuelle, dont 11 % très satisfaits.

– Effet de la crise économique et financière, la majorité des salariés (55 %) indique que leur entreprise a pris des initiatives négatives en matière d’emploi au cours de l’année 2009. La politique d’emploi en a été fortement touchée, puisque 26 % des entreprises ont mis en place un plan social depuis le début de la crise en septembre 2008.

– 57 % des salariés estiment que le plan social a été bien géré par leur entreprise.

– Dans le contexte de sortie de crise, 45 % des salariés des grandes entreprises jugent la qualité du dialogue social dans son entreprise satisfaisante. Seule une minorité des salariés des grandes entreprises estime, en revanche, que le management les écoute (45 %), même si le sentiment d’être respecté est dominant (59 %).

– Près de 32 % des salariés estiment que les profits sont partagés de manière très inéquitable.

– 62 % des salariés des très grandes entreprises se déclarent stressés.

– 72 % des salariés des grandes entreprises françaises se déclarent fiers d’appartenir à leur entreprise, notamment les plus jeunes (77 %) et les personnes travaillant dans le secteur de l’industrie (80 %).

– 51 % des salariés ont répondu non à la question : « Je comprends et j’adhère à la stratégie de mon entreprise ».

Publicités