EXtrait « des echos » d’aujourd’hui :

Copyright V. L. B., Les Echos

Le ministre du Travail, Xavier Darcos, vient de confier une mission au délégué général de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse), François Fatoux. L’objectif, indique la lettre de mission datée d’hier, est « de favoriser l’exemplarité des entreprises en matière sociale et de valoriser les démarches d’excellence sociale », explique Xavier Darcos. « Le « nommer et blâmer » peut aussi être complété utilement du « nommer et célébrer » », poursuit le ministre, suggérant à François Fatoux de lui proposer un site Internet dédié au recensement des « pratiques sociales innovantes ». « Les entreprises exemplaires pourraient être valorisées par un label », indique aussi l’entourage de Xavier Darcos. Le rapport devra être rendu début avril, « pour que les premières pratiques d’entreprises puissent être consultables avant l’été », poursuit le courrier.

Par cette mission, Xavier Darcos tente de contrebalancer une série de mesures perçues négativement par les entreprises ces derniers mois, à l’instar des pénalités sur les seniors et les handicapés, des débats sur l’égalité professionnelle hommes-femmes ou de la future publication sur Internet de l’avancée des négociations des grandes entreprises sur la question du stress au travail. En novembre, la CGPME avait lancé une pétition militant « pour la liberté d’embauche » et « contre les pénalités financières ». Elle vient d’ailleurs d’obtenir un délai sur le dossier des handicapés (lire ci-dessous), quitte à mécontenter cette fois les associations.

« Nous avons fait un grand nombre de demandes aux entreprises qui étaient nécessaires. Il ne s’agit pas aujourd’hui de compenser, mais nous voulons aussi parler des choses positives et pas seulement de ce qui ne va pas », justifie-t-on dans l’entourage de Xavier Darcos.

Publicités