Avec eux je ne m’étonne plus de rien !

« Le géant américain de l’internet Google a demandé aux autorités américaines l’autorisation de devenir un marchand d’électricité, afin de pouvoir s’approvisionner directement et vendre en gros sur les marchés à terme de l’énergie, réduisant ainsi ses coûts.

D’après un document déposé à la Commission américaine de réglementation de l’énergie fin décembre, le groupe, par l’intermédiaire de filiale Google Energy, a demandé à pouvoir bénéficier d’un statut de marchand et des « tarifs associés », et « d’une autorisation générale » pour acheter et vendre sur les marchés de l’énergie.

« Google a fait cette demande pour avoir plus de souplesse sur son approvisionnement en énergie pour ses propres activités, y compris ses centres de données », très gros consommateurs, a expliqué vendredi à l’AFP Niki Fenwick, porte-parole du groupe, dans un courriel.

Une autorisation de la commission de réglementation américaine « augmenterait notre capacité à couvrir nos achats d’énergie et à incorporer des énergies renouvelables dans notre portefeuille énergétique », a-t-elle ajouté.

Elle a rappelé que Google s’était engagé en 2007 à réduire ses émissions de Co2 pour parvenir la neutralité carbone et affirme l’avoir atteinte « pour 2007 et en partie pour 2008 ».

Le groupe avait aussi annoncé dès 2007 qu’il allait investir dans les énergies vertes. Il a notamment lancé une jauge électronique, PowerMeter, un logiciel gratuit permettant aux particuliers et aux entreprises de contrôler leur consommation.

Selon le site spécialisé Cnet News, Google dispose déjà d’une « très large infrastructure de panneaux solaires produisant 1,6 megawatts » dans l’enceinte de son siège de Mountain View, en Californie (sud-ouest). »

Copyright © 2010 AFP.

Publicités