En présence de fleurs coupées, une personne est davantage positive, joyeuse, de meilleure humeur, entreprenante et bien disposée, mais aussi moins arrogante, timide, déprimée et méfiante. C’est ce que démontre une étude menée par l’Université de Wageningue et le centre de recherche comportemental du « Dutch Horticultural Marketing Board » (Pays –Bas) . Il faut savoir que l’effet des fleurs coupées sur les humains procède en réalité d’une double combinaison : la personne perçoit à la fois la fleur en elle-même, mais aussi ces fleurs dans leur contexte (environnement, atmosphère…). Pour en arriver à ces conclusions, le groupe de recherche a mené diverses expériences, en isolant notamment des groupes de personnes dans des pièces plus ou moins fleuries. Les résultats ont ainsi permis de prouver de façon certaine l’influence des fleurs coupées sur le subconscient des personnes.

www.afsg.wur.nl

Publicités