Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

« L’Indicateur du moral des salariés » est l’indice trimestriel qui mesure la satisfaction des salariés du privé dans leur entreprise, leur emploi et leur rémunération ainsi que leur degré de confiance en l’avenir.

Lancé en janvier 2009 par Juritravail, en partenariat avec Monster, cet Indicateur permet ainsi de mesurer l’évolution de l’état d’esprit des salariés d’un trimestre à l’autre.

Enquête menée en ligne  auprès de 10.961 salariés du 20 mai au 17 juillet 2009.

alors sa donne quoi :

Les hommes ont un moins bon moral !:(

Bien que les femmes aient toujours moins le moral que les hommes (42,97 contre 43,28), ces derniers montrent plus de signes d’inquiétude au troisième trimestre, notamment face à la garantie de leur emploi où l’on constate une baisse de l’indice de 1,34 point (de 45,66 à 44,32).

– Les salariés entre 30 et 50 ans de plus en plus inquiets

Habituellement le moral des jeunes salariés était meilleur que celui de leurs aînés. Or au troisième trimestre, le moral des salariés entre 30 et 50 ans rejoint celui des plus de 50 ans creusant ainsi l’écart entre les moins de 30 ans (44,79) et les plus de trente ans (42,73).
Cette baisse de moral des 30/50 ans est encore plus notable chez les professions intermédiaires (techniciens et agents de maîtrise) qui perdent plus de 2 points de confiance par rapport au deuxième trimestre (42,25).
– L’ensemble des catégories socioprofessionnelles concernées par la baisse de confiance
Les cadres et les ouvriers enregistrent chacun une baisse semblable de 1,40 point maintenant ainsi l’écart de plus de 5 points entre les deux (45,15 pour les cadres contre 39,64 pour les ouvriers).
– Les salariés de l’Est et du Sud Ouest font grise mine
Aucune région n’est épargnée par la baisse de moral du troisième trimestre y compris l’Ile de France qui enregistre habituellement l’indice le plus élevé.
Les régions du Sud Ouest et de l’Est (42,8 et 41,53) marquent le pas en perdant plus de 2 points de confiance positionnant ainsi la seconde parmi les régions les plus pessimistes (avec le Nord).
là ou cela se degrade vraiment c’est ici :
 Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

 Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

malgré tout , même si ce n’est pas très « folichon « les moins de 30 ans garde une bonne confiance en l’avenir !
Sa tombe bien c’est eux le futur immédiat !;)
 Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

Indicateur du Moral des Salariés Résultats du Troisième Trimestre 2009 monster /juritravail

Là question qui fâche !!!!
alors qu’en penser ?
Les principaux enseignements :
<!–

Sommaire
– Les 3/4 des salariés n’approuvent pas leur rémunération…
– Des salariés de plus en plus confiants dans leur entreprise…
– Une appréciation de son emploi différente selon les catégories

–> Les salariés et leur entreprise : l’image se détériore…

Pour la première fois depuis le début de l’année 2009, les salariés ont majoritairement une image négative de leur entreprise (51%, + 3 points). Leur confiance dans sa solidité financière diminue également (- 1 point).
Ils sont même 64% (+ 3 points) à avoir eu envie de quitter leur entreprise au cours des trois derniers mois.
En revanche, pour les six prochains mois, les salariés sont plus nombreux à penser que la situation de leur entreprise va s’améliorer ou du moins rester stable (60% au troisième trimestre contre 55% au premier trimestre).

– Les salariés et leur emploi : une dégradation du climat social…

La baisse de moral la plus notable concerne la confiance des salariés dans la garantie de leur emploi.
L’indice de confiance dans l’emploi a en effet baissé pour les salariés entre 30 et 50 ans (43,96 sur une échelle de 100, – 1,77 point) ainsi que pour les ouvriers (40,68, -1,75 point).
Les salariés avouent une dégradation de leurs conditions de travail par rapport au deuxième trimestre 2009 : 55% sont insatisfaits (+ 5 points).
Le stress au travail ne cesse d’augmenter : 74% des salariés (+ 3 points) disent subir un stress dans l’exercice de leurs fonctions et, parmi eux, les femmes devancent toujours les hommes (76% contre 72%).
Enfin lorsque les salariés sont interrogés sur leur état d’esprit au troisième trimestre, les termes de découragement et de résignation remontent (40%, + 4 points) pour talonner ceux de la motivation et de l’implication (45%, – 4 points).

– Les salariés et leur rémunération : une insatisfaction de plus en plus grande…

Au troisième trimestre, plus des 3/4 des salariés n’approuvent pas leur rémunération et déclarent ne pas être payés à leur juste valeur, 76% au lieu de 74% au deuxième trimestre.
Ils sont toujours plus nombreux parmi les cadres (62%, + 2 points) et parmi les ouvriers (85%, + 3 points).
Les salariés entre 30 et 50 ans affichent également un malaise grandissant face à leur rémunération (l’indice de confiance tombe à 35,75 sur une échelle de 100).
Quant aux perspectives sur les douze prochains mois, l’inquiétude demeure : 87% des salariés pensent que leurs revenus vont au mieux rester stables, au pire, diminuer.
allez pour finir sur une note positive 😉
Publicités