Si c’est un peu brutal de dire les choses ainsi ,c’est pourtant le sentiment général de biens des salariés dans les entreprises.

Ce n’est pas moi qui le dit mais les études sur le stress dans les entreprises.

« Les cadres sont de plus en plus enclins à exprimer le sentiment que les efforts qu’ils

fournissent ne sont pas récompensés à leur juste valeur (70%, +4pts par rapport à

septembre 2007).

– A ces phénomènes s’ajoute une légère dégradation de la perception de l’ambiance de

travail (-2pts). »

etudes CFE CGC – Baromètre Stress Vague 10

Je suis toujours très surpris lorsque dans tous les chiffres qui paraissent sur le stress ,on ne met pas suffisamment en avant ce simple état de fait : la première cause véritable de stress  (outre le management) c’est surtout le manque de reconnaissance !

Pour visiter tous les jours un grand nombre d’entreprises de différentes tailles et discutées énormément avec les gens autour de moi, le constat me frappe de plus en plus tous les jours : aurait-on oublié de dire merci dans l’entreprise ?

je finis par croire qu’il est beaucoup plus aisé de critiquer  et  vilipender un collaborateur que de tout simplement de lui dire ; »-merci, je suis content de vous et de votre travail ! »

Ce sont des toutes petites choses mais qui au quotidien assure le confort moral de nos partenaires que sont nos collègues de travail.

On sait et on redécouvre maintenant que le management de la peur ne fonctionne pas !

Il ne contribue qu’à augmenter le turnover dans les entreprises, l’absentéisme, les arrêts maladie et les démissions en cascade !

Pour être dans la fameuse tranche d’âge de ce que l’on appelle aujourd’hui la génération Y, je me rends compte autour de moi que bien des gens n’auraient pas quitté leur société précédente si tout simplement on leur avait accordé un tout petit peu de considération supplémentaire.

J’avais envie de mettre en titre de ce billet d’humeur : « combien cela coûte à une entreprise de ne pas savoir dire merci ! ».

Eh bien : très cher !!!

Ce ne sont pas tant les primes et augmentations de salaire qui attache vos salariés à votre entreprise, mais plutôt l’ambiance générale et la considération qu’ils ont au sein même de votre organisation et qui font la différence. C’est un peu comme quand on veut acheter une maison et que l’on a le choix avec une très belle un petit peu plus cher et une autre un peu moins bien mais avec une piscine. Eh bien la plupart des gens choisiront celle avec la piscine surtout si elle est chauffée !;)

la chaleur humaine c’est de plus en plus ce qui fait la différence !

C’est une chose que l’on vous apprend dans les écoles d’officiers à l’armée.

On ne peut pas demander un soldat de se faire tuer pour vous si ne croit pas en vous et s’il ne vous respecte pas !

Et le respect que cela ne se commande pas ,ne s’achète pas, cela se mérite !

C’est certainement la chose la plus difficile à obtenir.!

Mais si l’on veut que les autres vous reconnaissent, il faut déjà commencer à les reconnaître en tant qu’individu et pas en tant que simples rouages d’un ensemble dans l’entreprise.

C’est pour cela que certains coaches fonctionnent extraordinairement bien. Outre leur qualité technique et une connaissance approfondie du milieu dans lequel il conseille (mais là je ne parle que pour les meilleurs qui sont excessivement rares !) C’est surtout leur taux d’écoute plus proche du psychologue ou du psychothérapeute qui fait parfois la différence.

L’explosion ces 10 dernières années de cette profession n’est rien de moins que l’expression du manque d’écoute que l’on ressentit la plupart des salariés des grandes entreprises.

Ils ont cherché ailleurs ce qu’il ne pouvait pas  trouver  en définitive chez eux : une épaule sur laquelle ils pourraient s’exprimer et qui soit suffisamment solide et averti dans leur domaine professionnel.

Publicités